Palis Celte, Concept

Le palis est un assemblage de planches formant un panneau mural.

Les œuvres présentées sont le plus souvent un extrait d’un ensemble plus grand et plus complexe.

C’est le vestige, le détail, un prélèvement de l’intérieur d’une pièce où a eu lieu de forts moments de spiritualité.

Ce sont essentiellement des passages, des seuils matérialisés avec différentes textures ou ornements inspirés des éléments de la nature, de l’histoire individuelle, ou de la sagesse ancestrale celte.

Partagez :

Références

Dans mes anciens métiers, j’ai eu de nombreuses références prestigieuses.
Celles qui comptent le plus, aujourd’hui, ce sont vos commentaires en ligne.

Partagez :

Xavier BERNARD sculpteur celte

xavier BERNARD Sculpteur celteXavier BERNARD, sculpteur celte.

Né le 1er mai , jour de la Fête de Belotennia.

Il a été élevé dans l’art et l’artisanat (activité parentale).

Il a été principalement marqué par des artistes comme Jean Cousin (env. 1500, vers 1560), Albrecht Dürer (21 mai 1471, 6 avril 1528) et Yves Trémois (8 janvier 1921) qui sera l’un des premiers sujets de discussion lors de sa rencontre avec Sophie en mai 1995, qu’il épousera dans la même année.

Il a étudié le symbolisme, les valeurs, l’histoire celte.

S’appuyant sur la sagesse de nos ancêtres, Xavier BERNARD synthétise et partage tout cela aujourd’hui à travers son expression artistique.

Partagez :

Le travail autour du cromo

Xavier BERNARD Sculpteur CelteTravail actuel autour du cromo celte, mobilier et concept.

Je vous présente un travail autour du  cromo  :

  • mono-face,
  • mobilier d’intérieur ou d’extérieur,
  • élément apaisant, protecteur,
  • appelant à la méditation.

Il se pose dressé contre une palissade, un mur, à même le sol. La taille et le poids vont d’une dizaine de centimètres à plus de 2 mètres et d’une centaine de grammes au quintal.

Le bois et les techniques que j’utilise sont ceux de la cérémonie en quelque sorte. Le bois est un bois non traité, élément brut, rebut de la production des poutres de chêne (pour 90% de mes cromos) ou du peuplier (pour 10%) utilisés pour les caisses et palettes de transport (le point primordial). Je le nettoie, plane, ponce et rabote pour obtenir la verticalité, l’aplomb ; puis je l’accueille, ressens, nu sous mes mains un certain temps ; après cette rencontre, je trace, équilibre et décide par mon ressenti l’allure qu’il veut que je lui donne (Axe vertical, Zénith – Nadir). Et au final, je le sculpte, brûle, oxyde et patine, dans différents ordres et plusieurs fois si nécessaire (terre, eau, air, feu).

Pour le moment, je situe cet art comme brut, endémique et autochtone, de culture celte, du pagus de la forêt d’Othe, en lien avec la forêt, sa vie, le bois (chêne et peuplier).

Partagez :

Le concept du Cromo

Le cromo est un objet de culte et de vénération représentant les dieux et les déesses

C’est un poteau idole, il est la figure d’une spiritualité primordiale (idée partagée avec les indiens et le totem).

Il est l’horizontalité, un segment de l’axe vertical et le point central de référence :

  • Directions horizontales : terre, eau, air, feu ;
  • Segment céleste : zénith, nadir ;
  • Point médian, la totalité des dimensions et du temps : Hermes, Chronos, Kairos
Partagez :