Avantages d’acheter une oeuvre auprès d’un artiste

Le saviez-vous ?

En achetant une œuvre originale à un artiste, vous optimisez la fiscalité de votre entreprise (les sociétés soumises, de plein droit ou sur option, à l’impôt sur les sociétés (IS) ; les entreprises individuelles soumises à l’impôt sur le revenu dans la catégorie des BIC.). vous pourrez déduire 20% du prix d’achat pendant 5 ans de votre impôt, soumis à conditions et plafond.

Quelques conditions sont nécessaires :

  • l’artiste doit être vivant (c’est mon cas) au moment de l’achat de l’oeuvre,
  • le type d’œuvre, (la sculpture fait partie de la liste des oeuvre concernées,)
  • l’oeuvre doit être exposée durant 5 années gratuitement au public ou aux salariés, elle peut être dans un musée en dépôt (je suis ok pour être exposé)

Voir le texte officiel : Déduction fiscale pour l’achat d’œuvres d’art

 

Partagez :

Références

Dans mes anciens métiers, j’ai eu de nombreuses références prestigieuses.
Celles qui comptent le plus, aujourd’hui, ce sont vos commentaires en ligne.

Partagez :

Projets

Au programme de 2020 :

  • un projet de performance sur une bille de chêne de + de 4 mètres
  • la réalisation de panneaux muraux pour un salon d’esthétique
  • des expositions en galeries, en musées et lieux ouverts au public, …
Partagez :

Xavier BERNARD sculpteur celte

xavier BERNARD Sculpteur celteXavier BERNARD, sculpteur celte.

Né le 1er mai , jour de la Fête de Belotennia.

Il a été élevé dans l’art et l’artisanat (activité parentale).

Il a été principalement marqué par des artistes comme Jean Cousin (env. 1500, vers 1560), Albrecht Dürer (21 mai 1471, 6 avril 1528) et Yves Trémois (8 janvier 1921) qui sera l’un des premiers sujets de discussion lors de sa rencontre avec Sophie en mai 1995, qu’il épousera dans la même année.

Il a étudié le symbolisme, les valeurs, l’histoire celte.

S’appuyant sur la sagesse de nos ancêtres, Xavier BERNARD synthétise et partage tout cela aujourd’hui à travers son expression artistique.

Partagez :

Le travail autour du cromo

Xavier BERNARD Sculpteur CelteTravail actuel autour du cromo celte, mobilier et concept.

Je vous présente un travail autour du  cromo  :

  • mono-face,
  • mobilier d’intérieur ou d’extérieur,
  • élément apaisant, protecteur,
  • appelant à la méditation.

Il se pose dressé contre une palissade, un mur, à même le sol. La taille et le poids vont d’une dizaine de centimètres à plus de 2 mètres et d’une centaine de grammes au quintal.

Le bois et les techniques que j’utilise sont ceux de la cérémonie en quelque sorte. Le bois est un bois non traité, élément brut, rebut de la production des poutres de chêne (pour 90% de mes cromos) ou du peuplier (pour 10%) utilisés pour les caisses et palettes de transport (le point primordial). Je le nettoie, plane, ponce et rabote pour obtenir la verticalité, l’aplomb ; puis je l’accueille, ressens, nu sous mes mains un certain temps ; après cette rencontre, je trace, équilibre et décide par mon ressenti l’allure qu’il veut que je lui donne (Axe vertical, Zénith – Nadir). Et au final, je le sculpte, brûle, oxyde et patine, dans différents ordres et plusieurs fois si nécessaire (terre, eau, air, feu).

Pour le moment, je situe cet art comme brut, endémique et autochtone, de culture celte, du pagus de la forêt d’Othe, en lien avec la forêt, sa vie, le bois (chêne et peuplier).

Partagez :